Saint Jean-Baptiste. Nous célébrons la fête de la saint Jean.

Du jour de saint Jean la pluie fait la noisette pourrie.
Quand il pleut le jour de saint Jean, l’orge s’en va dépérissant.
La pluie de la saint Jean, enlève noisettes et glands.
Eau de saint Jean ôte le vin, et ne donne point de pain.
Si l’on veut avoir une belle récolte, il faut coucher sur son fumier la nuit qui précède saint Jean.
À la saint Jean, verjus pendant, argent comptant.
Montre-moi une olive à la saint Jean, je t’en montrerai mille à la Toussaint.
De saint Jean la pluie, fait noisette pourrie.
À la saint Jean, qui voit une pomme en voit cent.
À la saint Jean, les jours les plus grands.
Pluie à la saint Jean, dure longtemps.
Avant saint Jean, pluie bénite ; après saint Jean, pluie maudite.
La pluie de saint Jean, emporte la noix et le gland.
Pour les prunes à la saint Jean, qu’on en vole une, on en voit cent.
La nuit de saint Jean, est la plus longue de l’an.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s