Anthologie personnelle 1.

Dans une anthologie personnelle de la poésie française. Je propose Rutebeuf.

Que sont mes amis devenus

Que j’avais de si près tenus

Et tant aimé ?

Je crois qu’ils sont trop clairsemés;

Ils ne furent pas bien semés :

Et ont failli.

De tels amis m’ont mal servi;

Car dès que Dieu m’eut assailli

De tous côtés,

N’en vis un seul en mon hôté

Le vent,je crois, les a ôtés.

L’amour est morte :

Ce sont amis que vent emporte,

Et il ventait devant ma porte,

Les emporta…

Rutebeuf

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s