Fontaine-Française : un lieu chargé d’histoire

Le château de Fontaine-Française a rouvert ses portes à la visite individuelle, comme chaque année depuis dix-huit ans.
Situé à 38 km de Dijon, en direction de Champlitte, l’édifice offre un décor exceptionnel. Encore habité à l’heure actuelle, il est entièrement meublé.
Les visites guidées permettent d’appréhender son ­architecture et son décor mais également les anecdotes familiales qui en font un lieu incontournable pour découvrir une partie de l’histoire locale. Le visiteur pourra également se promener dans le jardin paysager réalisé entre la fin du XVIIIe siècle et le début du siècle suivant.
Le château est marqué par l’empreinte de Madame de Saint-Julien, née Anne-Marie Madeleine de la Tour du Pin, qui épousa Marie-François Bollioud de Saint-Julien, conseiller du roi, receveur du clergé de France et lieutenant du roi, qui fit construire le château. Femme cultivée, Madame de Saint-Julien était très intéressée par la littérature. Elle était amie de Voltaire, qui l’appelait « son papillon philosophe ».
Mme de Staël a commencé son roman Corinne ou l’Italie au château de Fontaine-Française et le chevalier de Boufflers a écrit son “libre arbitre” au bord de l’étang Pagosse.
Tél. 03.80.75.80.40. Site : http://www.chateau-fontainefrancaise.fr/.
Le château accueille les visiteurs jusqu’au 30 septembre, de 10 à 12 heures et de 14 à 18 heures, tous les jours sauf le lundi, mardi et dimanche matin. Les visites sont assurées au mois d’août par Inès Schlaf. L’accès au parc est gratuit. Tarifs : adultes, 6 € ; de 12 à 18 ans, 4 € et gratuit pour les moins de 12 ans.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s